Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Râle d'eau © Aurélien AudevardLe comptage des oiseaux d’eau hivernants de la mi-janvier est un recensement des espèces présentes sur un réseau de zones humides organisées en « sites Wetlands ». Ce comptage est organisé par « Wetlands International », une organisation à but non lucratif œuvrant pour la conservation et la restauration des zones humides, et concerne cent quarante-trois pays répartis sur quatre continents via un réseau de plus de 150 000 bénévoles participant aux dénombrements.

Chaque année, plus d’1,5 milliard d’oiseaux d’eau de 871 espèces différentes sont dénombrés sur 50 000 zones humides référencées et comptées régulièrement.

En France, la LPO coordonne le réseau Wetlands depuis 1987. C’est ainsi que la LPO Provence-Alpes-Côte d’Azur organise chaque année le comptage au niveau de toutes les zones humides de la région.

Pour les étangs de Sauvebonne, ce sont des membres du groupe local de bénévoles de la LPO PACA « Hyères Les Maures » qui ont assuré un passage le 16 janvier au matin, afin de compter les oiseaux présents.

16 espèces étaient au rendez-vous, avec notamment 10 espèces typiques des zones humides, comme par exemple le Râle d’eau, le Martin-pêcheur d’Europe et la Grande Aigrette. Deux rapaces ont été vus en vol : un Busard des roseaux et un Busard Saint Martin. Pour finir, des passereaux hivernants et sédentaires sur le site, ont été observés : le Rougegorge familier et la Mésange bleue.

Les étangs jouent donc pleinement leur zone d’halte migratoire, mais également de zone d’hivernage pour plusieurs espèces d’oiseaux d’eau et de passereaux