Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Sarcelle marbrée Hyères - photo Aurélien AudevardAvec 68 espèces pour 6423 oiseaux dénombrés, le comptage de cette semaine est à l'image de celui de la semaine passée.

 

Avec 22 espèces contactées, la diversité en limicole atteint sans doute son maximum pour ce passage postnuptial. Le Bécasseau minute, les Chevaliers guignette et sylvain et le Gravelot à collier interrompu sont les espèces du moment. 3 Tournepierres à collier ont été contactés durant cette journée et quelques bécasseaux maubèches durant la semaine écoulée. Les effectifs d'Avocettes continuent de quitter peu à peu les salins avec 44 oiseaux comptabilisés dont plusieurs jeunes de l'année. Les Échasses blanches quant à elles sont en légère augmentation avec 465 oiseaux (418 le 14/08). Enfin, un Chevalier stagnatile se trouvait sur les Vieux salins durant ce comptage.

 

Du côté des Laridés, les mouvements pour les effectifs de Mouette rieuse et de Goéland leucophée sont constants avec 1432 et 1952 oiseaux dénombrés. A l'inverse, les effectifs de Goéland railleur poursuivent leur chute lente avec 224 oiseaux (285 le 14/08).

 

Sarcelle marbrée Hyères - photo Aurélien AudevardLa migration pour les ardeidés se poursuit avec des effectifs importants d'Aigrettes garzettes (164) et de Hérons cendrés (81) auxquels s'ajoutent une nouvelle fois quelques Hérons Garde-boeuf et Grandes Aigrettes. Chez les Canards et les Grèbes les mouvements s'accentuent avec 31 Sarcelles d'hiver, 6 Sarcelles d'été, 14 Canards souchet, 279 Canards colvert, 31 Grèbes huppé et 14 Grèbes à cou noir. Les effectifs de Tadorne de Belon sont quant à eux stables avec 158 oiseaux.

 

Les effectifs de Flamants roses sont en légère augmentation cette semaine avec 666 oiseaux dénombrés (620 le 14/08) dont toujours plus de la moitié sur les Vieux salins. 24 oiseaux ont été contrôlés durant cette journée dont 9 Français, 7 espagnols, 7 italiens et 1 algérien.

 

Enfin, une Sarcelle marbrée a été découverte le 20/08 sur l'étang Nord des Pesquiers et celle-ci poursuit actuellement son séjour. Cette espèce rarissime en France, possède des populations fragmentées entre le Nord du Maghreb, l'Espagne, la Méditerranée orientale et l'Asie occidentale. Elle enregistre sa première mention pour les salins et la seconde pour le Var, après celle d'une femelle tuée à la chasse en juillet 1893 !