Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Blaireau européenLe blaireau est un mammifère nocturne et discret. Il habite les forêts de feuillus et sa présence indique la bonne qualité écologique d'un milieu. Voici 6 choses à savoir sur le blaireau européen (Meles meles), un animal méconnu et malheureusement persécuté. Découvrez ou redécouvrez également le film de Yann Lebecel "LE BLAIREAU, "petit ours" de nos campagnes" qui a reçu le prix du commentaire au Festival Nature Namur 2013.

  • Le blaireau est omnivore et capture plusieurs centaines de vers de terre (lombrics) chaque nuit grâce à son odorat. Le jour il vit caché sous terre dans un réseau de galeries.
  • Le blaireau n'est pas un animal prolifique : une femelle sur trois donne naissance chaque année à une seule portée et la mortalité des jeunes est élevée.
  • Le blaireau peut consommer des céréales "en lait" et piétiner un terrain, mais les dégâts occasionnés sont bien moins importants que ceux des sangliers et des cervidés (chevreuils, cerfs).
  • Le blaireau ne provoque pas d'affaissement de terrain mais il peut occasionner un piétinement sur ces derniers : dans ce cas la méthode préventive est la pose de fil électrique à 15 cm au-dessus du sol ou des cordelettes enduites de répulsif contre les mammifères.
  • Le blaireau est menacé par les collisions routières (2 000 à 10 000 individus tués chaque année en France), la chasse, les modifications de son habitat et par la fragmentation des milieux et les insecticides accumulés dans ses proies.
  • Le blaireau n'est pas une espèce protégée en France : il est malheureusement chassable par tir, ou bien par déterrage sous terre (vénerie). La France fait encore exception en matière de chasse car le blaireau est protégé dans la plupart des pays d'Europe (classé en Annexe III de la Convention de Berne comme espèce partiellement protégée).

 

Film de Yann Lebecel

 

Vous souhaitez contribuer à protéger le blaireau en région Provence-Alpes-Côte d'Azur ? Voici deux actions simples et rapides à mettre en place :

  • devenez Refuge LPO et faites de votre propriété un espace protégé pour la nature ;
  • saisissez vos observations de blaireau sur le site faune-paca.org afin d'enrichir nos connaissances et nous permettre de mieux le protéger.

 

Source : (7) Refuges LPO - Publications | Facebook