Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Vautour percnoptère © Typhaine LyonLa colonie de Vautour fauve voit cette année ses rangs gonfler de 15 couples supplémentaires par rapport à 2014, ce qui porte le total à 126 couples pondeurs ! Depuis, 104 éclosions ont été constatées, ainsi que 24 échecs lors de l’incubation (contre 16 en 2014), 2 pontes de remplacement et 16 échecs après la naissance des poussins. Avec ces 40 échecs, le succès de reproduction de la colonie sera plus faible que ces dernières années (au mieux 68% contre 72% en 2014). Il semblerait que les Grands corbeaux y soient pour quelque chose, en prédatant des œufs et des poussins. Par ailleurs, au moins 3 échecs sont imputables aux activités humaines : 1 lié à l’escalade (Cf. actualité du 27 avril), et 2 en raison de la pratique de la highline dans le cirque de l’Escalès.

 

Fait exceptionnel, pour la seconde année consécutive, deux œufs ont été constatés dans le même nid, mais cette reproduction a échouée ! L’explication la plus plausible est la ponte de 2 œufs par 2 femelles différentes.

 

Comme chaque année pour l’étude des déplacements des vautours du Verdon, la campagne de baguage se poursuit : 30 poussins ont été bagués au nid depuis le 15 mai.
Du coté des Vautours moines, cette année encore, notre équipe a eu l’espoir de découvrir un second couple nicheur. En effet, Valouse (femelle ayant eu des velléités de reproduction en 2014) s’est appariée à Nestor (mâle né Causses, lâché Verdon 2013) après l’avoir courtisé pendant près de dix jours. Cependant, ce nouveau couple s’est formé trop tard et ils n’ont pas construit une aire à temps pour nicher. D’autre part, Alcyone (mâle lâché Verdon 2007) s’est également apparié avec un oiseau immature de 3ème année, et l’âge peu avancé du partenaire d’Alcyone n’aura pas permis leur nidification. Quant au couple fondateur Jean et Exo1, il mène jusqu’alors avec succès sa troisième reproduction d’affilée (ponte le 6 mars, éclosion le 28 avril). Le poussin devrait être bagué fin juin.

 

Les Vautours percnoptères ont fait leur apparition le 19 mars, date de retour de migration la plus précoce pour le site. La femelle couve depuis le 29 avril dans une nouvelle cavité, celle ayant abrité la reproduction l’année dernière (échec) est, cette année, occupée par un couple de Vautour fauve. Un intrus adulte a été observé à plusieurs reprises en conflit avec le couple.