Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

herissondeurope crsfs1Actuellement 42 hérissons sont soignés au centre de sauvegarde. Le plus petit pèse 123 grammes et le plus gros 1,2 kg.

La saison des jeunes hérissons arrive à son terme et ces derniers doivent préparer l’hiver. Cette espèce hiverne, c’est-à-dire qu’elle ‘dort’ lorsque les températures baissent sur une longue période. Il arrive que les hérissons se réveillent plusieurs fois pendant cette période. Ils dépensent alors énormément d’énergie à remettre en route leur corps, d’où l’importance de trouver une source de nourriture à proximité. Vous pouvez installer des gamelles d’eau et de nourriture (limitez-vous à des croquettes pour chat) dans votre jardin pour les aider. Les tas de bois et de feuilles font des abris très attractifs pour cette espèce. Vous pouvez aussi placer une palette sous un buisson et y ajouter beaucoup de paille pour faire un abris simple mais efficace pour protéger la petite faune du froid.

herissondeurope crsfs2herissondeurope crsfs3herissondeurope crsfs4


Si vous constatez qu’un hérisson pèse moins de 450 grammes (tient très facilement dans vos deux mains réunies), et/ou qu’il est blessé, vous pouvez suivre les conseils suivants et nous contacter : http://paca.lpo.fr/images/mediatheque/fichiers/section_soins_animaux/conseils/fiche_conseils_mammifere_petit_adulte.pdf

 

Si un hérisson en bonne santé s’installe près de chez vous, vous ne devez pas intervenir en le capturant, l’enfermant et en le manipulant régulièrement au risque de mettre sa vie en péril (développement d’infections dû au stress, mauvaise chute, crise cardiaque,…). Pensez à son bien-être en priorité et laissez-le mener sa vie. Il s’agit d’une espèce protégée en France et la détention est interdite.

 

Beaucoup d’organismes (qui n’ont ni les autorisations d’exercer, ni les structures, ni les réelles connaissances et compétences) conseillent d’appliquer plusieurs traitements aux hérissons sauvages, surtout ne suivez pas ces conseils. Les centres de sauvegarde, seules structures autorisées en France à prendre en charge la faune sauvage, mènent des études en relations avec des laborantins et des vétérinaires. Notre centre a mené plusieurs études sur le hérisson, et il en ressort que cette espèce vit naturellement avec plusieurs parasites dans le corps. Il est important de ne pas vermifuger ces animaux pour les déparasiter afin de ne pas affaiblir leur système immunitaire. En tuant certains parasites avec lesquels les hérissons vivent très bien, vous laissez la porte ouverte à d’autres infections contre lesquelles le corps n’est pas habitué à se battre.


Pour résumer, favoriser l’accueil du hérisson sur vos terrains en plaçant un abri, de l’eau et éventuellement de la nourriture (pour rappel : simplement des croquettes pour chat afin de limiter les déséquilibres dans la nourriture et de mettre ainsi la vie du hérisson à risque) et laissez l’animal profiter de sa liberté.