• Aurélie témoigne au travers de ce vidéo reportage de son expérience d'écovolontaire au centre régional de sauvegarde de la faune sauvage de Buoux

    Aurélie, écovolontaire au centre régional de sauvegarde de la faune sauvage de BuouxAprès avoir longtemps étudié puis travaillé derrière un ordinateur, cette année Aurélie a décidé de tout plaquer pour se rendre utile sur le terrain dans un domaine qui lui tient à cœur depuis toujours : la protection de l'environnement et des espèces sauvages.

  • De grands prédateurs de serpents s'invitent au Centre de sauvegarde

    Circaète en volière Trossero MarieLe reconnaissez-vous ? Avec son plumage aux nuances claires et ses yeux jaunes perçants, le Circaète Jean-le-Blanc est un rapace diurne migrateur connu pour son régime alimentaire très spécial, principalement constitué de serpents. Depuis le mois de septembre, nous avons accueilli 4 spécimens de cette espèce de grande envergure dans notre centre de sauvegarde, un chiffre pour le moins inhabituel...

  • Déconfinement : le Centre de sauvegarde de la faune sauvage appelle à la vigilance des citoyens

    Grand-duc d'Europe © Marine SteinmannDès demain, le retour partiel à la vie professionnelle et aux loisirs de plein air de millions de personnes risque de perturber la tranquillité de la faune sauvage. Afin de protéger la biodiversité et de limiter les dérangements occasionnés par la présence humaine, des gestes simples et responsables peuvent être adoptés par chacun d’entre nous. 

  • Jardinage et faune sauvage ne font pas bon ménage : 3 pratiques dangereuses à éviter

    Hérisson d'Europe © Manon JeantyEn temps de confinement, nombreux sont ceux qui choisissent de s’occuper de leur jardin. Mais entre jardiner et mettre en péril la petite faune du jardin, il n’y a qu’un pas... Au Centre de sauvegarde de la faune sauvage de la LPO Provence-Alpes-Côte d’Azur, nous recevons de nombreux messages de particuliers ayant mis involontairement un animal sauvage en danger lors d’une séance de jardinage. Voici ce qu’il ne faut pas faire pour préserver la biodiversité en jardinant.

  • La fouine, un petit mammifère mal aimé

    Pendant le confinement, le Centre de sauvegarde de la faune sauvage a accueilli deux jeunes fouines trouvées faibles et en hypothermie © Marine SteinmannPendant le confinement, le Centre de sauvegarde de la faune sauvage a accueilli deux jeunes fouines trouvées faibles et en hypothermie. Membre de la famille des mustélidés, la fouine est omnivore. Son rôle régulateur des rongeurs et des colombidés empêche leur prolifération et revêt une utilité sanitaire. Cependant, même si sa présence est bénéfique pour la biodiversité, la fouine est encore classée parmi les espèces susceptibles d’occasionner des dégâts...

  • Le Centre de sauvegarde propose deux missions de services civiques !

    Joris, en service civique, relâche dans son milieu naturel un Grand-duc © Marine SteinmannVous avez moins de 26 ans et vous souhaitez vous engager auprès de la faune sauvage en détresse ? Nous proposons deux missions de volontariat en service civique au sein de notre centre de sauvegarde de la faune sauvage en région Provence-Alpes-Côte d’Azur ! 

  • Le premier martinet de l’année a été accueilli par le CRSFS !

    Relâcher du martinet à ventre blanc © Marine SteinmannIl a été reçu au centre comme un signe annonciateur de l’arrivée du printemps... Le 27 février dernier, nous avons accueilli le premier martinet à ventre blanc de l’année 2020 ! Trouvé à Salon-de-Provence après s’être retrouvé coincé dans une maison, il a dû être acheminé jusqu’au centre afin que notre équipe vérifie son état et s’assure qu’il ne soit pas blessé.  

  • Que faire si vous découvrez un jeune animal sauvage ?

    Jeune chouette hulotte © Marine SteinmannAu printemps, vous êtes susceptibles de découvrir dans votre jardin un jeune animal sauvage. Même si les parents ne se trouvent pas à proximité, un petit est rarement abandonné : les parents sont soit partis chercher à manger, soit en train de se cacher parce que votre présence les dérange. Nombre de personnes voulant bien faire, retirent en réalité des petits à leurs parents. Voici quelques conseils pour adopter les bons gestes en cas de découverte d’un jeune. 

  • Un réseau de centres de soins au secours de la faune sauvage en détresse

    Logo du Réseau des Centres de Soins Faune SauvageL’union fait la force ! Bien qu’il soit le seul à couvrir l’ensemble de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, notre Centre de sauvegarde n’est pas l’unique structure à porter secours à la faune sauvage en détresse à l’échelle nationale. Aux côtés de 17 autres structures, notre centre fait partie du Réseau des Centres de Soins Faune Sauvage. Ensemble, nous travaillons à l’amélioration des soins apportés aux très nombreuses espèces présentes sur notre territoire. 

Vous êtes ici : Buoux - LPO PACA - Ligue pour la Protection des Oiseaux

LPO PACA

Villa Saint-Jules
6 avenue Jean Jaurès
83400 Hyères