Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Suivi naturaliste de l'écopont de Vidauban © Micael GendrotLes retours d’expérience accumulés en France et dans le monde, montrent sans ambigüité l’efficacité des écoponts comme solution technique pour reconstituer un corridor biologique au travers d’une infrastructure linéaire. Un programme de rattrapage a donc été décidé en cohérence avec les secteurs prioritaires identifiées dans le SRCE PACA (désormais intégré au SRADDET) pour la restauration de grandes continuités au regard des infrastructures de transport.

Les écoponts de Brignoles sur l’A8 et de Pignans sur l’A57, livrés en mars 2013, ont été complétés par les ouvrages de Fuveau, Pourcieux, Vidauban et des Adrets de l’Esterel, mis en service en 2018 par ESCOTA, dans le cadre du contrat de plan 2012-2016 avec l’État.  L’objectif poursuivi est de réduire la fragmentation des zones naturelles qui entrave le bon fonctionnement écologique des habitats naturels et les échanges entre les populations qu’ils abritent.

Le suivi de la fréquentation de la faune constitue l’indicateur principal permettant de mesurer la fonctionnalité des écoponts et leur insertion locale dans la trame des milieux naturels, par le développement d’habitats adaptés sur les ouvrages.

Le suivi de l’efficacité des quatre nouveaux écoponts, construits sur le réseau autoroutier géré par ESCOTA, a été mesuré en 2020 pour la troisième année consécutive.

Dans le cadre de la convention de partenariat entre ESCOTA et la LPO PACA, dont un des principaux objectifs vise à contribuer à la restauration des fonctionnalités écologiques et la mise en œuvre du Schéma Régional de Cohérence Écologique, deux actions ont été réalisées par la LPO PACA :

  • mise en œuvre de l’intégralité des protocoles de suivi naturalistes faune et flore, dans le prolongement des protocoles mis en place depuis 2018, avec l’appui des bureaux d’étude Biotope et EGIS pour l’étude des chiroptères, et Entomia pour un complément sur les insectes,
  • analyse annuelle globale des résultats des suivis écologiques des nouveaux écoponts afin d’en évaluer l’efficience écologique. Une analyse des données récoltées au cours de l’année 2020 a permis de réaliser un bilan brossant une vision d’ensemble des résultats obtenus lors de la troisième année de suivi écologique des quatre nouveaux écoponts. Le bilan propose également certaines mises en perspective avec les résultats obtenus lors de la première année de suivi et les données collectées sur les écoponts de Pignans et Brignoles.

L’efficacité des écoponts est de nouveau au rendez-vous en 2020 avec l’apparition de nouvelles espèces traversant les ouvrages (Cerf élaphe, Genette, Tortue d’Hermann, Lézard ocellé) et une augmentation pour la troisième année consécutive du nombre d’animaux traversant quotidiennement les écoponts.

Écopont de Pourcieux © Picard