Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

img 20210708 222022 copieSalarié, service civique et bénévole de la LPO PACA était présent ce jeudi 08 juillet au bord du lac de la Tuilière à Vitrolles afin de capturer et observer les insectes nocturnes de ce parc urbain, à l’aide d’un piège lumineux. Une première expérience de ce type pour la LPO sur la commune !

Le vent qui soufflait, ce soir-là, entre 30 et 40 km/h nous a obligé à installer le piège lumineux dans un secteur abrité des arbres mais malheureusement moins visible pour les insectes… La météo et notre position ont certainement limité la présence de papillons nocturnes.

Quelques personnes sont venues nous accompagner durant cette soirée et ont été sensibilisé à la faune nocturne et à la notion de « trame noire ».

La proximité immédiate avec la rivière la Cadière et le lac a causé l’apparition, sur le piège lumineux, de millier de diptères aux larves aquatiques (chironome sp, trichoptères sp etc…) pouvant attester d’une qualité de l’eau relativement bonne (en particulier par la présence d’adultes de trichoptères).

Quelques papillons nocturnes (hétérocères) et coléoptères sont tout de même venus nous rendre visite durant la soirée. Essentiellement des papillons du genre noctuelle, certains sont venus se poser sur le piège lumineux et d’autres ont été attrapé au filet entomologique dans les environs...

Ces papillons observés de près ont permis à l’animateur d’exposer quelques anecdotes, souvent méconnu, sur la biologie des hétérocères :

En effet, de nombreuses espèces de papillons nocturnes émettent des chants inaudibles pour l'homme. Il s'agit selon les espèces ou les cas de chants de séduction ou d'opposition d'un mâle à un autre. Il est émis par un organe dit timbale abdominale. Certaines espèces de papillons ont un chant qui évoque fortement les ultrasons émis par les chauves-souris lors de leurs attaques. Ces chants semblent utilisés par les mâles, qui « figent » ainsi les femelles et leur permettent de s’accoupler plus facilement !

Une expérience qui sera certainement renouvelée, mais cette fois-ci sur le plateau de Vitrolles !

Crambidae sp (c) LPO PACA

Noctua pronuba (c) Olaf Leillinger

Pleurota aristella (c) quelestcetanimal-lagalerie.com