Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Sujet dans la garrigue © Manon CosteUn suivi de biodiversité complet est effectué chaque année sur le Plateau de Vitrolles depuis le grand feu de Rognac-Vitrolles du 10 août 2016. Ces suivis naturalistes (oiseaux, reptiles, amphibiens, papillons de jours, odonates et orthoptères) ont pour objectif l’observation des effets de cet incendie sur la biodiversité dans le contexte d’un massif littoral de la Basse-Provence calcaire ainsi que d’apprécier la recolonisation par la faune et la flore présente sur le site.

Ce travail est permis grâce à une collaboration avec la municipalité de Vitrolles à travers une convention pluriannuelle d’objectifs pour promouvoir la biodiversité sur le territoire Vitrollais. L’inventaire protocolaire des orthoptères (criquets et sauterelles) s’est déroulé dans la journée du 6 septembre 2021 sur le plateau de Vitrolles. Des bénévoles, un service civique et un salarié de la LPO PACA ont travaillé ensemble sur la réalisation de ce suivi.

 

Identification des sujets © Manon CosteIdentification d'un sujet © Manon Coste

 

 

 

 

 

 

 

 

Le protocole employé était celui du « chronoinventaire » fondé sur le parcours libre au sein d’une station sur un temps donné. Un échantillonnage du site a été réalisé dans trois grands types de milieux différents représentés sur le Plateau de Vitrolles. Chaque milieu a été parcouru à raison de neuf séries de 5 minutes d'inventaire, soit 45 minutes d’observation dans chacun des trois milieux échantillons.

Oedipode turquoise © Manon Coste

 

Les sujets sont prélevés à l'aide de filets entomologiques. Cela permet, le temps d'un court moment, d'enfermer les insectes dans des boîtes loupes qui ont pour objectif de bien pouvoir observer les caractéristiques des individus afin de les identifier. Celle-ci s'effectue à l'aide de guides entomologiques "orthoptères". Enfin, une fois les espèces identifiées, celles-ci sont saisies sur la base de données faune-paca pour pouvoir garder une trace de notre travail.

 

 

Manuel et Sujet © Manon CosteCes échantillonnages permettent de connaître l’abondance des espèces ainsi que la composition des communautés.

Un total de 54 individus a été identifié sur l’ensemble des trois transects, correspondant à 10 espèces différentes.

Les orthoptères, contrairement à d'autres groupes d'insectes comme les papillons, ne sont pas directement sensibles à la composition floristique, mais plutôt à la structure de la couverture végétale. Ces nouveaux résultats, ajoutés aux années précédentes, permettent d'avoir une bonne connaissance de l'évolution des populations d'orthoptères et ainsi pouvoir anticiper une future gestion du site. 

Encore un grand merci aux bénévoles des groupes locaux alentour d'être venu nous prêter main-forte le temps de cette journée.