Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Bruant nain © Aurélien AudevardCe début de mois d’octobre est marqué par des températures douces et parfois chaudes avec une pluviométrie assez faible (10,9 mm). Ces conditions météorologiques ont été très favorables aux oiseaux migrateurs regagnant leurs sites d’hivernage. En parallèle, le camp de baguage du marais des Estagnets a repris le 27 septembre, avec de nombreuses captures et quelques surprises dans les filets !

Le passage sur les zones humides hyéroises durant cette journée du 14/10 a permis de constater une hausse de la diversité avec 50 espèces pour 742 oiseaux contactés.

Sur la Lieurette 38 espèces d’oiseaux ont pu être recensées, avec une forte activité chez les passereaux : Rougegorge familier, Bouscarle de Cetti, Pouillot véloce, Rousserolle effarvatte, Pipit farlouse ou Alouette des champs ont pu y être contactés assez facilement.

Au marais de la Bergerie et du Pousset, 27 espèces ont pu être été recensées avec notamment l’observation de migrateurs transsahariens comme un Rougequeue à front blanc ou un mâle de Fauvette passerinnette assez tardif.

Dans le marais des Estagnets, 17 espèces ont été dénombrées. Les niveaux d’eau du marais permettent la création de vasières très favorable au stationnement des limicoles. On pouvait d’ailleurs y observer : 25 Bécasseaux variables, 18 Grands gravelots, 4 Chevaliers aboyeurs, 3 Bécasseaux minutes et un Pluvier argenté.

Onze journées de baguage ont déjà eu lieu sur ce marais permettant les captures et les baguages de 1097 oiseaux pour 26 espèces, Parmi elles, deux espèces sibériennes rares voire exceptionnelles sur le territoire de la métropole ont pu être capturées avec un total remarquable de 7 Pouillots à grands sourcils et de 2 Bruants nains. Vous trouverez également ci-dessous le tableau bilan des captures de baguage sur ce marais.

Le prochain passage aura lieu le 04/11/2019.