Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...Après la scandaleuse battue aux loups organisée par le Parc national des Ecrins le 10 juillet dernier, les associations de CAP Loup adressent le courrier ci-dessous aux responsables du Parc, et vous invitent à leur écrire individuellement.

Lire la suite...Pas fier, le préfet des Hautes-Alpes, après sa tartarinesque battue aux loups (espèce protégée) en plein cœur du Parc national des Écrins (espace protégé), qui n'a rien donné. L'ASPAS et la LPO PACA l'attaquent. Monsieur Besnard retire alors discrètement son arrêté d'autorisation de tir, qu'il savait illégal...

Lire la suite...Sur demande du Préfet des Hautes-Alpes, une « battue d'effarouchement » vient d'être autorisée dans le Parc national des Ecrins pour pousser des loups hors de la zone cœur du parc, où leur tir est interdit, vers un secteur où ils pourront être abattus par « tir de prélèvement ». Cette opération honteuse et gravissime a lieu avec le soutien du Parc national. Le délire de l'État dans la gestion du dossier loup atteint des sommets.

Lire la suite...Une population d'écureuils à ventre rouge vient d'être identifiée à Istres (13)

Ces écureuils se trouvent au bord de l'étang d'Entressen, lieu-dit "Bois de la Tour". Il semble s'agir d'écureuil à ventre rouge mais d'une forme différente de la population des Alpes-Maritimes. Ces écureuils ont un ventre clair, jaunâtre, comme certains écureuils qui avaient été introduits en Belgique et en Italie. De tels écureuils étaient encore récemment vendus en Hollande.

Lire la suite...Les mammifères semi-aquatiques indigènes présents dans la région sont dans des états de conservation différents selon les espèces. La Loutre d'Europe et le Castor d'Eurasie sont en phase de recolonisation naturelle dans la région. Le Campagnol amphibie semble au contraire en déclin.

Lire la suite...La France s'est lancée dans la chasse aux loups, espèce protégée, alors que 75% des Français trouvent inacceptable qu'on abatte cette espèce*. Nous interpellons Mme la ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, afin qu'elle écoute la demande de la majorité des citoyens, et qu'elle mette fin à cette campagne de haine contre les loups et ceux qui les protègent.

Lire la suite...Les services de l'État viennent d'annoncer que le loup trouvé mort par collision routière le 2 décembre dernier à Arvieux (Hautes-Alpes) avait été préalablement empoisonné. Depuis 2013, il s'agit du 3ème cas avéré d'empoisonnement de loup en France. Dans la même période, un cas de braconnage par tir a été constaté, et trois autres cadavres de loup ont été trouvés, dont deux sur la route. L'absorption de poison, lorsqu'elle ne tue pas immédiatement l'animal, peut entraîner une perte de vigilance qui explique ces accidents.

Lire la suite...À l'occasion de l'adoption du projet de loi d'avenir pour l'agriculture, les sénateurs ont voté le 14 avril dernier un amendement qui fait du loup, espèce pourtant strictement protégée, une espèce similaire à celles classées « nuisibles ».

Lire la suite...Nous avons l'honneur de vous annoncer la naissance de « CAP Loup », le Collectif des associations pour la protection du loup !

Lire la suite...Les prospections de terrain mises en place depuis le début de l'année ont permis d'identifier la présence de la Loutre dans deux nouveaux secteurs pour la région : le Rhône en aval d'Avignon (Bouches-du-Rhône) et l'Ouvèze aux porte des Sorgues (Vaucluse). Ceci constitue une progression certes très modeste par rapport à ce qui était connu jusqu'alors, mais c'est tout de même une bonne nouvelle qui montre le dynamisme de la recolonisation de l'espèce.