Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...Le rapport d'activités 2019 de la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur vient de paraître en version téléchargeable sur notre site internet. Vous pouvez le télécharger ici au format pdf. Le rapport financier viendra compléter le document lors de la sortie de la version imprimée au mois de juin.

Lire la suite...Après près de deux mois d’absence dans la Réserve des Partias, l’équipe de gestionnaires est de retour, mais attention : pas n’importe comment !

Lire la suite...Grâce à une surveillance active du site par la LPO Provence-Alpes-ôte d'Azur, le 18 avril, lors d’une opération commune, l’office national des forêts (ONF) et la gendarmerie découvrent que des voies d’escalades sont en train d’être mises en œuvre, sans autorisation à La Palud-sur-Verdon, en forêt domaniale, sur un site classé Natura 2000, à proximité des lieux de nidification de rapaces dont les espèces sont protégées (vautours moines, vautours fauves et faucons pèlerins).

Lire la suite...Arbres coupés, barrages sur les canaux, hutte de branches, pas de doute le Castor d’Europe est bien implanté sur la zone humide des Piles.

Lire la suite...Dans le cadre de la mise en Refuge LPO du site, afin d’améliorer les connaissances sur la biodiversité de ce dernier, des premiers inventaires sur l’avifaune et les invertébrés viennent d’être réalisés.

Lire la suite...Avec 96 espèces pour 2709 oiseaux contactés, la diversité est à la hausse et frôle un total à 3 chiffres ! La migration est à son maximum notamment pour les limicoles. Après quelques jours de mauvais temps, les nicheurs continuent de fréquenter les colonies malgré la prédation intensive des Corneilles noires.

Lire la suite...Ce passage sur l’ENS des Cèdres à la Verdière (83) en ce début de printemps nous a permis de contacter 24 espèces d’oiseaux pour 89 individus avec une seule espèce patrimoniale détectée : le Milan noir. Cependant celui-ci n’est pas nicheur sur ce site et ne faisait que transiter au-dessus du village.

Lire la suite...C'est la période la plus propice à l'observation des oiseaux. Et s'il empêche de se rendre en nature pour en profiter, le confinement permet cependant à la faune de se rapprocher des zones habitées. De son balcon, on peut même compter les espèces, scientifiquement. Rencontre avec ces passionnés d'oiseaux dans les Hautes-Alpes.

Lire la suite...Dans les Alpes-Maritimes, la signature d’une convention entre ENEDIS et la LPO Provence-Alpes-Côte d’Azur a permis d’évaluer les risques pour l’avifaune liés au réseau électrique HTA sur le territoire des vallées de la Roya et du Paillon.

Lire la suite...Après plusieurs jours de pluie (24,6 mm), le passage du mois d’avril était placé sous le signe des migrateurs transsahariens rejoignant leurs sites de nidification avec son lot d’observations remarquables.