Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...La Pie-grièche méridionale (Lanius meridionalis) occupe des habitats arides semi-steppiques. Cette migratrice partielle profite localement des zones incendiées, où buissons et petits arbres lui permettent d’installer son nid. Redoutable prédatrice, elle s’attaque à des proies allant des petits invertébrés jusqu’aux reptiles, amphibiens, passereaux, micromammifères.

Lire la suite...Le 06 mai 2020, nous inventorions les espaces verts de Rainier III à Cagnes-sur-Mer. Situés entre l'Hippodrome et la mer, longés par la route avec une pelouse régulièrement tondue et ombragée par quelques connifères, ces petits coins de nature ne promettaient rien d'incroyable. Cependant, la proximité avec le parc naturel de Vaugrenier, les espaces naturels du domaine de l'Hippodrome et l'encradrement par les deux fleuves, le Loup et La Cagnes, nous ont permis d'observer une vingtaine d'espèce différentes d'oiseaux contre toute attente.

Lire la suite...Le jeudi 07 mai 2020, l'équipe LPO du 06 a débuté un premier inventaire d'une série de trois sur le Malvan. La rivière prend sa source à Vence puis traverse St-Paul-de-Vence puis Cagnes-sur-Mer, pour enfin se déverser dans La Cagnes. Le cours d'eau ne sera inventorié, pour l'instant, que sur la commune de Cagnes-sur-Mer afin de produire des données pour un futur ABC.

Lire la suite...Lors d'une prospection visant la Fauvette à lunettes (Sylvia conspicillata), une 150ème espèce d'oiseaux a été ajoutée à l'ABC de Vence : le Faucon kobez (Falco vespertinus) !

Lire la suite...Le mardi 05 mai 2020, la commune de Cagnes-sur-Mer nous a exceptionnellement ouvert l'accès au Parc des Bugadières pour réaliser un premier inventaire naturaliste du site.

Lire la suite...Ce grand migrateur, désormais protégé, est en déclin en France depuis les années 1960, du fait de la dégradation de ses biotopes et de la chasse excessive dont il a longtemps été victime. L’ortolan (Emberiza hortulana) est devenu un oiseau des collines, rare en-dessous de 500 mètres d’altitude.

Lire la suite...Dans les Alpes-Maritimes, la signature d’une convention entre ENEDIS et la LPO Provence-Alpes-Côte d’Azur a permis d’évaluer les risques pour l’avifaune liés au réseau électrique HTA sur le territoire des vallées de la Roya et du Paillon.

Lire la suite...Le mouvement était déjà perceptible dans le précèdent numéro. La diversification des sujets, des espèces, des problématiques, s’intensifie. Il est question dans ce numéro, d’hirondelles, d’élagage, de biodiversité, de peinture, de nichoir, de formation, d’UICN, de colloque, de LIFE, et la liste n’est pas exhaustive. Elle est le reflet du dynamisme local entre nos structures et d’une réelle évolution des mentalités.

Lire la suite...La faune sauvage a besoin de se déplacer pour se nourrir et se reproduire. Elle se heurte souvent à des infrastructures de transport construites par l’Homme tels que les routes, autoroutes, canaux et voies ferrées. Véritables frontières ou source de mortalité, ces infrasctructures se doivent d’être plus perméables à la faune sauvage tout en assurant la sécurité des usagers.

Lire la suite...Une population isolée de Loutres d’Europe Lutra lutra (Linnaeus, 1758) est découverte par Laurent Malthieux en juillet 2019 au sud du massif du Mercantour, dans les vallées Roya-Bévéra. Les prospections menées durant l’étéautomne ont permis de déterminer une première zone de répartition conséquente de l’espèce. Les diverses observations menées suggèrent que l’on pourrait être en présence d’une population relique passée inaperçue.