Lire la suite...Grâce aux éléments communiqués par la LPO, la France est mise en demeure pour manquement à ses obligations de protection d’espèces menacées. Sont particulièrement visés la chasse des oiseaux migrateurs, d’espèces en mauvais état de conservation, et le piégeage indifférencié sous prétexte de tradition. La France a 2 mois pour répondre.

Lire la suite...Participez dès à présent à la consultation publique pour dire non au tir de 150 000 oiseaux en France sur trois ans !

Lire la suite...Les associtaions Société Alpine de Protection de la Nature, Montain Wilderness et la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur  viennent d’obtenir auprès du Tribunal Administratif de Marseille l’annulation de l’autorisation donnée par la Préfecture  pour  l’édition  2018, une annulation a posteriori puisque l’autorisation a été publiée le 20 juillet 2018 pour un évènement se déroulant le 21 juillet, ne laissant aucune possibilité de recours en temps utile.

Lire la suite...Donnez votre avis sans plus attendre ! Le Ministère de la transition écologique et solidaire veut autoriser la chasse de 30 000 Tourterelle des bois, de 6 000 Courlis cendré pour la saison 2019-2020 en France métropolitaine. En revanche et heureusement il prévoit de suspendre la chasse de la Barge à queue noire mais pour un an seulement !

Lire la suite...Réunis les 11 et 12 avril 2019, les sénateurs ont complètement dénaturé le projet de loi consacrant la fusion entre l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et l’Agence française de la biodiversité.

Lire la suite...En autorisant la chasse à la glu, le prolongement de la chasse aux Oies cendrées en février et la chasse d’espèces menacées, la France manque à ses obligations de protection de l’avifaune au regard de la Directive Oiseaux.

Lire la suite...Face à la complicité de l’Etat Français, la LPO porte plainte au niveau européen.

Lire la suite...Grâce aux dizaines de milliers d’entre vous qui se sont mobilisés en masse contre la prolongation de la chasse aux oies en février, la LPO a pour la douzième fois fait condamner l’Etat, décidément obstiné sur ce sujet. Merci à tous !

Lire la suite...Le Ministère prétend avoir analysé, en moins d'une semaine, les 52 000 contributions sur le site de la consultation publique pour établir son arrêté.

Lire la suite...Le rapporteur public rejette les requêtes du leader mondial sur le marché de la production d’alumines impliqué dans l’affaire du rejet des boues rouges en Méditerranée.