Restez informé

Lire la suite...Le centre de sauvegarde recueille de nombreux oiseaux et petits mammifères blessés qui nécessitent des soins rapides, faciles d'application et adaptés à chaque pathologie.

Lire la suite...Le centre de sauvegarde pour la faune sauvage recherche des personnes intéressées pour une mission de soin d’un mois minimum. Les recrutements pour la saison estivale commencent et des places sont à pourvoir du 1er juin au 2 juillet, du 3 au 31 juillet et du 1er au 31 août. Les bénévoles assurent les soins quotidiens aux pensionnaires (nourrissage et entretien), la prise en charge téléphonique des découvreurs d’animaux sauvages en détresse, des travaux d’entretien des structures (bricolage, aménagement, création de supports…)…

Lire la suite...L’aigle royal arrivé il y a quelques jours avec des problèmes digestif et oculaire n’a pas survécu.

Lire la suite...Vous vous souvenez peut-être de Salomé, le Vautour percnoptère femelle soignée puis relâchée en septembre dernier. Son histoire continue…

Lire la suite...L’équipe du centre remercie très chaleureusement Alexandra d’avoir pris soin des pensionnaires pendant plus de 8 mois.

Lire la suite...Notre nouveau pensionnaire s’alimente enfin seul et ne présente plus de troubles digestifs.

Le vétérinaire a un avis très positif

Lire la suite...Le centre régional de sauvegarde de la LPO PACA, recherche un volontaire en service civique pour une mission d’assistant soigneur animalier pour la faune sauvage en détresse.

Lire la suite...

Le centre régional de sauvegarde de la faune sauvage, de la LPO PACA, recherche un volontaire en service civique.

Lire la suite...Quelques photos du relâcher d'un de nos pensionnaires arrivé en novembre dernier.

Lire la suite...Hier en fin d’après-midi, les agents de l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) du Vaucluse ont été appelés pour nous amener une Chouette hulotte en grande détresse. Nous les remercions pour leur réactivité.

La Chouette est arrivée au centre juste après l’intervention. Elle était collée depuis plus de 24 heures sur un carton englué destiné à piéger des rongeurs.