Retrouvez ici une chronique que nous publions chaque samedi dans Var-Matin dédiée à une espèce animale, que vous pouvez observer, régulièrement ou moins, dans les salins d'Hyères, réserve ornithologique incroyablement riche.

Lire la suite...Parmi les espèces les plus communes, il en est une que nous côtoyons chaque jour. Petite boule de plumes à la tête noire et la joue blanche, la Mésange charbonnière sait se faire discrète. Plus grosse que sa cousine bleue, la Mésange charbonnière est aussi une habituée des mangeoires où elle pille avec ses cousines les graines de tournesol laissées à son attention.

Lire la suite...Cachés dans les buissons de pistachiers et les petits oliviers, des petits passereaux gris passent d’arbuste en arbuste, à la recherche de fruits. Très quelconques par leur plumage, les Fauvettes à tête noire sont arrivées en masse et effectuent une brève halte avant de poursuivre leur migration plus au sud.

Lire la suite...Malgré la douceur de ses derniers jours d’octobre, on peut assister, si on y prête une attention particulière, à une migration totalement incroyable. Loin des vols majestueux ou bruyants des oiseaux, certains papillons de jours opèrent depuis quelques semaines une migration discrète vers le sud. Alors que certains ont disparu avec le temps et les premières baissent de température, d’autres vont parcourir des centaines de kilomètres pour rejoindre l’Afrique du Nord survolant les montagnes et traversant les mers. C’est le cas du Vulcain, papillon très commun de nos régions, qui effectue dans la plus grande discrétion, sa migration d’automne.

Lire la suite...Des « hui » incessants, trahissent la présence d’un petit passereau. Après quelques minutes d’observations, la haie de tamaris et de pistachiers lentisques n’est pas simplement animée par un oiseau mais par une multitude de petits passereaux bruns, poursuivant avec hargne le moindre petit insecte. Les premiers assauts du froid ont eu raison des Pouillots véloces, qui fuient vers le sud, le long du littoral varois pour gagner des cieux plus cléments.

Lire la suite...Quelques « tic » secs et bien audibles, signalent la présence d’un hôte inhabituel dans le marais des Estagnets ce samedi 8 octobre. Après quelques minutes de recherche, le petit passereau est bien là au sol dans un massif de graminées, à la recherche de quelques graines. Ce visiteur exceptionnel n’est autre qu’un Bruant nain, une espèce rare en France !

Lire la suite...En ces premiers jours d’octobre, les vols de passereaux commencent à animer le ciel varois. Les champs d’herbes folles jaunis par les chaleurs de l’été, voient l’apparition d’une nouvelle floraison bariolée et parée de couleurs étincelantes. Ils sont bien là, accrochés aux bardanes, les magnifiques Chardonnerets élégants épluchent les fleurs séchées à la recherche des graines.

Lire la suite...Les ailes relevées, les pattes pendantes, un rapace est en maraude au-dessus des roselières. Son vol est léger, planant et direct mais peut soudainement virevolter vers le sol, lorsque ce dernier détecte une proie. Le Busard des roseaux prospecte les zones humides hyéroises à la recherche d’oiseaux souvent affaiblis, qu’il harcèle jusqu’à les capturer.

Lire la suite...Un petit oiseau brun arpente les tamaris avec insistance. Il volette sur place pour capturer les moustiques et les nombreux insectes cachés dans les feuilles. A première vue, il pourrait ressembler à n’importe quel autre passereau, mais en y regardant de plus près il montre une poitrine jaune et un long sourcil citron.  Par moment, un cri doux et interrogatif sort de cette petite boule de plumes.

Lire la suite...En ce début de mois de septembre, il règne comme un air d’automne. Avec les orages de la veille, des centaines de limicoles sont en halte migratoire sur les salins. Bécasseaux, gravelots, chevaliers, pluviers trottinent sur les vasières. Un limicole fait exception à la règle. Balloté par les vagues comme un bouchon, tournoyant sur lui-même, picorant la surface de l’eau avec frénésie, le rare Phalarope à bec étroit est une originalité de la nature…

Lire la suite...Alors que des groupes d’Hirondelles rustiques s’empressent de filer plein Ouest pour regagner le continent africain via l’Espagne, quelques passereaux brun clair semblent se joindre à ses colonnes d’oiseaux pressés. A première vue, ces petits volatiles sont aussi des Hirondelles, à queue courte avec un dessous blanc avec une bande sombre sur la poitrine. Méconnue, l’Hirondelle de rivage, elle aussi, migre durant ce mois de septembre pour rejoindre après un long périple l’Afrique occidentale tropicale.