Retrouvez ici une chronique que nous publions chaque samedi dans Var-Matin dédiée à une espèce animale, que vous pouvez observer, régulièrement ou moins, dans les salins d'Hyères, réserve ornithologique incroyablement riche.

Lire la suite...Un « trrtrrtrrtrr… » très fort, grincé, retentit dans la garrigue. Le cri est bien celui d’un oiseau, furtif et souvent caché dans ce fouillis de buissons épineux, l’oiseau signale sa présence par son cri en crécelles. Parmi les passereaux méditerranéens, la Fauvette mélanocéphale est sans doute l’espèce la plus répandue mais peut-être aussi la moins facile à observer…

Lire la suite...Du haut de son buisson bas, un passereau de couleur sable prononce régulièrement sa trille roulée, pour signaler sa présence. Peu d’oiseaux de petite taille peuvent survivre dans les milieux arides mais le Pipit rousseline lui en fait son royaume. Arrivé depuis quelques semaines de ses quartiers africains, il règne désormais en maître sur son territoire varois.

Lire la suite...Comme un métronome, un petit oiseau minuscule émet son chant à intervalles réguliers. Haut dans le ciel, il répète inlassablement pendant de longues minutes son « tziitt » cliquetant, synchronisé à un bond qu'il effectue dans les airs, la queue déployée. Finalement, l’oiseau finit par se poser sur un roseau laissant voir son plumage fauve. La Cisticole des joncs très alerte, surveille son territoire.

Lire la suite...Le mois de mai voit passer une cohorte de limicoles aussi pressés que colorés, remontés vers leurs quartiers de reproduction situés dans la toundra. Disposant d’une fenêtre de reproduction très serrée, ils doivent arriver juste après la fonte des neiges et repartir dès les premières dégradations météorologiques de la fin d’été. Petite boule brune, le Grand gravelot est l’un de ces grands voyageurs qui nous rend visite...

Lire la suite...Son champ sonore et mélodieux retentit de jour comme de nuit, pendant des heures, du printemps jusqu’au début de l’été. A base de sifflements, de grincements, d’imitations, le chant se termine systématiquement par un « lu lu lyu lyu li li » typique. Il n’est pas spécialement coloré et peut paraître banal pour un observateur peu averti, mais le Rossignol philomèle est de retour d’Afrique tropicale est nous le fait savoir...

Lire la suite...La tête et le bec cachés dans son plumage, un gros oiseau blanc se repose dans les partènements de salins. Au premier abord et pour un œil peu averti, il peut passer inaperçu et être confondu avec un flamant immature. Alors qu’un bruit suspect interrompt son repos, l’oiseau montre enfin son large bec spatulé et sa huppe hérissée. Nul doute possible, il s’agit bien de la rare Spatule blanche en halte migratoire.

Lire la suite...Des petits oiseaux au vol de Sternes fendent le ciel de leur vol souple et gracieux. Leurs ailes pointues et leurs filets de plumes à la queue rappellent étrangement une hirondelle géante. Après quelques acrobaties pour attraper des insectes, un repos bien mérité semble gagner le petit groupe de migrateurs. La rare est magnifique Glaréole à collier est bien là, une chance pour les observateurs de la LPO PACA qui ont pu admirer cette espèce aux salins d’Hyères durant cette journée du jeudi 14 avril.

Lire la suite...Les jeunes pousses des roseaux plient sous le mouvement d’une masse sombre qui se déplace sous l’eau, si bien que l’on peut suivre la trajectoire de l’animal jusqu’à la rive. Une petite tête ronde couverte de lentilles d’eau apparaît discrètement, laissant entrevoir un œil reptilien, puis un long cou et une carapace. Venue prendre le soleil, la Cistude d’Europe est un hôte de choix des zones humides d’eau douce hyéroises.

Lire la suite...Pour celui qui regarde plus loin que le bout de son nez, un monde discret et passionnant s’offre à lui, celui des insectes. Avec les beaux jours et le parfum enivrant des fleurs, les papillons sont les représentants les plus visibles de cette classe, de par leur coloration et leurs mœurs. Cependant certains d’entre eux aussi, communs soient-il, sont discrets et bien souvent méconnus du grand public. L’Argus vert est l’un d’entre eux, papillon minuscule aux couleurs vertes et bronze...

Lire la suite...Nul autre oiseau n’a engendré autant de légendes, de croyances et de traditions. Annonciatrice du printemps pour certains, porte bonheur pour d’autres, l’Hirondelle rustique refait son apparition après de longs mois passés en Afrique tropicale.