Retrouvez ici une chronique que nous publions chaque samedi dans Var-Matin dédiée à une espèce animale, que vous pouvez observer, régulièrement ou moins, dans les salins d'Hyères, réserve ornithologique incroyablement riche.

Lire la suite...Un petit groupe d’oiseaux sombres, aux longues ailes pointues animent les rues par leurs poursuites incessantes et leurs cris aigus. Les oiseaux s’arrêtent soudainement sous un toit, comme collés à la façade et scrutent les fissures. Ils repartent quelques instants plus tard laissant derrière eux des cris perçants, souvent très familiers aux habitants des villes et des villages.

Lire la suite...La Provence sans cigales ne serait plus ce qu’elle l’est...Des livres de Pagnol, de Daudet, aux fables de la Fontaine jusqu’à nos propres souvenirs de vacances, cet insecte est très ancré dans la culture provençale mais évoque aussi l’insouciance et l’arrivée de l’été.
Les premiers jours de juin, voit l’apparition de ce mystérieux insecte invisible, dont les émergences se multiplient jusqu’au cœur de l’été, remplissant l’air d’un fond sonore assourdissant mais tant attendu. Le commun des mortels, n’imagine pas qu’une quinzaine d’espèces occupe notre région, différentes dans leurs chants, leurs tailles ou leur milieu de vie.

Lire la suite...Souvent appelés « hirondelles de mer », les Sternes sont des oiseaux migrateurs pourvus de longues ailes, au vol agile et gracieux. Comme leurs cousines les mouettes, leur tête possède une calotte noire tandis que le reste de leur plumage est d’un gris cendré sur le manteau et blanc sur la poitrine. Cinq espèces sont facilement visibles sur les salins d’Hyères mais leur distinction est assez subtile, souvent basée sur la taille générale, la forme et la coloration du bec. Leurs migrations est bien plus importante que chez tout autre groupe d’oiseaux, parcourant pour certaines, plusieurs milliers de kilomètres pour rejoindre leurs quartiers d’hivernage africains ou leurs îlots de reproduction situés en Europe.

Lire la suite...En ce début de mois de mars, les salins se réveillent de leur torpeur hivernale sous les cris flutés d’une petite troupe d’oiseaux noir et blanc. Ils s’affairent les uns à côté des autres, la tête en bas, à fouiller la vase des pièces d’eau. C’est l’Avocette élégante, attachée au site qu’il l’a vu naître, elle est de retour après quelques mois d’absence, pour perpétuer à son tour l’avenir de son espèce. Son bec n’est pas une fantaisie de dame nature mais une adaptation lui permettant de faucher la couche superficielle de la vase, à la recherche d’invertébrés de quelques millimètres, sur lesquels ce bec étrange se referme.

Lire la suite...Avec ses 90 millimètres d’envergure, le Machaon compte parmi les plus grands et les plus beaux de nos Rhopalocères (papillons de jours). Visible d’Avril à Septembre, cet excellent voilier passe difficilement inaperçu avec notamment son vol planant et sa couleur jaune claire, mais peut-être aisément confondu avec son cousin le Flambé dont les lignes noires transversales l’en distinguent. Les ailes jaunâtres sont quadrillées de bandes noires plus ou moins épaisses, de bleu sur les ailes postérieures avec deux taches rouge orangée. De fins prolongements sur les ailes postérieures, le relie de la grande famille des "porte-queues".

Lire la suite...Avec ses longues pattes roses, l’échasse blanche se déplace gracieusement dans les flaques d’eau salée bordées de salicornes, toujours attentive au moindre mouvement d’un petit insecte ou d’une larve de moustiques dont elle se nourrit. Ses pattes démesurées en font une curiosité unique de la nature, avec des gambettes proportionnellement plus grande que celle d’un Flamant rose!

Lire la suite...Dès les derniers jours d’avril, des cris flutés haut dans le ciel « pruu...pruu» signalent le retour des Guêpiers d’Europe dans le Var. Ces migrateurs insectivores reviennent d’Afrique de l’Ouest après sept mois passés sur leurs quartiers d’hivernage et plusieurs milliers de kilomètres parcourus entre zones désertiques et mer Méditerranée. Avec sa trentaine de centimètres, le Guêpier d’Europe est un oiseau multicolore, unique dans l’avifaune française. Grégaire, il revient en Europe pour nicher en colonie de plusieurs dizaines de couples. Il aime à fréquenter le bord des rivières, les rives des canaux ou les carrières où il va construire son nid...enfin plutôt le creuser.

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l\'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analyse
Permet de recueillir des données sur la navigation du visiteur
Google
Accepter
Décliner
Facebook
Accepter
Décliner
Quantcast
Accepter
Décliner
Statistiques
Permet au site web d'obtenir des données sur le comportement des visiteurs à des fins statistiques.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Autres
Quantcast
- Il spécifie un identifiant unique pour la session. Cela permet au site web d\'obtenir des données sur le comportement des visiteurs à des fins statistiques.
Accepter
Décliner