La LPO PACA fête ses 20 ans La LPO PACA fête ses 20 ans

Enfant et papillon © Aurélien AudevardAfin de célébrer les 20 ans de la LPO PACA, nous avons fait le choix de vous dévoiler, tout au long de cette année 2018, un bilan sous forme de chiffres clés illustrant concrètement nos engagements pour la protection de la biodiversité. Aujourd'hui c'est l'éducation à l'environnement qui est à l'honneur avec le témoignage de Norbert CHARDON, responsable de programme aux Salins d'Hyères.

 

 L’éducation à l’environnement est indissociable de la démarche de préservation. En effet, les enfants d’aujourd’hui seront les citoyens de demain.
La LPO PACA développe de nombreuses activités pédagogiques pour éveiller les consciences, faire connaitre de patrimoine naturel aux enfants et susciter l’envie de le protéger.
La LPO est également reconnue comme association complémentaire de l’enseignement public agréée par le Ministère de l’Éducation Nationale. Elle intervient ainsi sur le temps scolaire pour venir en appui aux activités d’enseignement.

 

1998 : 0 enfant • 2018 : 120 000 enfants

Nombre d'enfants sensibilisés de 1998 à 2018 par la LPO PACA

En 20 ans, la LPO a sensibilisé 120 000 enfants dans toute la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

Norbert ChardonTémoignage

Norbert Chardon

Responsable de programme aux Salins d’Hyères.

 

Avant tout, peux-tu me décrire les différentes activités pédagogiques proposées aux enfants par la LPO PACA ?

Nous proposons des activités en classe sur le temps scolaire sur de très nombreuses thématiques (oiseaux, forêts, rapaces, etc.). Nous effectuons également des sorties de terrain où les enfants ont un carnet d’observation dans lequel ils notent toutes les espèces qu’ils observent.

Pour les plus grands, notamment au lycée, nous faisons des inventaires de plantes, d’insectes, etc.

 

En 1999, 1000 élèves ont été sensibilisés par la LPO PACA, en 2016 ils étaient 10 000, que penses-tu de cette évolution ?

C’est super ! Il faut qu’un maximum d’élèves soient sensibilisés. Ils retiennent tous quelque chose, même des petits détails.

En 1999, il n’y avait presque pas de crédits publics alloués à l’éducation à l’environnement mais dorénavant c’est un volet qui est aussi important que la conservation.

 

Selon toi, quelle est l’importance de l’éducation à l’environnement pour les plus jeunes, mais aussi pour les moins jeunes ?

Cette forme d’éducation développe la curiosité, la connaissance des enfants de leur environnement immédiat.

L’éducation à la protection de la nature permet aux enfants d’apprendre à observer. Observer est une activité très différente de se balader. Il faut ne faire que ça, être concentré, apprendre à anticiper, regarder au loin, être à l’écoute, etc.

 

Comment vois-tu le futur de l’éducation à la protection de la nature ?

Je suis très optimiste. De plus en plus d’enfants sont sensibilisés. Par exemple, nous recevons sur les Salins d’Hyères entre 15000 et 16000 personnes par an. Ceci crée un effet boule de neige avec les générations qui grandissent et qui éduquent leurs enfants au respect de la biodiversité.

Selon moi, pour le grand public, ce n’est pas la connaissance qui amène le respect de la nature, ce sont les émotions. Pour les enfants, ils se souviennent d’un bon moment passé avec leurs copains. Les adultes sont plus sensibles à l’émerveillement que procure la vue d’un oiseau ou un paysage.

 

Quel est le principal challenge que la LPO PACA va devoir relever quant à l’éducation à l’environnement ?

Je ne sais pas si c’est un challenge, mais la LPO doit continuer les actions dans cette même lignée. Il faut continuer à sensibiliser les personnes et notamment les enfants. En effet, lorsque l’on sensibilise des enfants on touche aussi leurs parents.

 

Télécharger la fiche "Éducation à l’environnement : Favoriser la continuité éducative sur la biodiversité tout au long de la vie"