Restez informé

Lire la suite...Le 19 janvier 2019, Léo est découvert emmêlé dans le filet d'une clôture à mouton électrifiée par des éleveurs. Secouru par un agent de l'Office National des Forêts, il est transporté par une bénévole de la LPO à la clinique vétérinaire de Saint-Maximin où il reçoit les premiers soins puis au Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage pour réhabilitation.

Lire la suite...Le col de l’Espinouse, avec ses milieux cultivés bordés de haies et ses landes arbustives rocailleuses, offre la possibilité d’apercevoir un grand nombre d’espèces d’oiseaux, dont la fameuse Pie-grièche méridionale.

Lire la suite...Le printemps est sans conteste la meilleure période de l’année pour observer un grand nombre d’espèces : la majorité des animaux est en phase de reproduction et l’activité est à son maximum : chants, parades, nourrissage des jeunes, marquages de territoires permettent de multiples et intéressantes observations.

Lire la suite...Les oiseaux sont considérés comme des bio-indicateurs de l’état des milieux. Grâce au programme de Suivi temporel des oiseaux communs (STOC)a, mis en place par le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), depuis 1989 nous pouvons nous représenter l’état de santé des populations des espèces présentes sur le territoire national métropolitain. Au-delà de l’analyse des résultats réalisée par le MNHN, il est intéressant d’examiner la situation des espèces en régression en fonction de leurs habitats, mais également au regard de leurs régimes alimentaires.

Lire la suite...Site ornithologique à proximité du joli village de Saint-Jurs où se trouvent des milieux ouverts, principalement agricoles, bordés de haies d’arbustes, garantissant toute l’année l’observation de plusieurs espèces patrimoniales, dont la fameuse Pie-grièche méridionale.

Lire la suite...Le calendrier ornithologique est désormais disponible en téléchargement ici. Réalisé dans le cadre du projet Espaces Valléens, ce calendrier illustre la diversité ornithologique des territoires de l'agglomération Provence-Alpes. Vous y trouverez des informations sur les espèces observables à différentes périodes de l'année, ainsi que les itinéraires ornithologiques conseillés. La liste des espèces citées n'est évidemment pas exhaustive et vous êtes libres d'y rajouter vos observations mois après mois. A vos jumelles !

Lire la suite...La vie sauvage est en grave danger, mais nous pouvons, ensemble, atténuer les menaces qui pèsent sur elle. À l’occasion de la première journée mondiale de la vie sauvage en ce 3 mars 2019, participez à travers cet appel aux dons à la connaissance et à la préservation des hirondelles et des martinets. Avec 8 espèces différentes dans notre région, ces oiseaux sont l’object d’actions de découverte, d’études et de préservation par la LPO Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Lire la suite...Les alentours du petit village de Courbons sont intéressants pour l’ornithologie. En effet, on y trouve des prairies entourées de haies, des arbustes et des landes à genêts rocailleuses. Ce sont des endroits prisés par de nombreuses espèces d’oiseaux.

Lire la suite...Le plateau de Vénascle, au-dessus de Moustiers-Sainte-Marie, offre la possibilité d’observer de nombreuses espèces d’oiseaux caractéristiques de milieux calcaires secs. Ce plateau domine les falaises du village, et on y trouve de nombreux arbustes, buissons et haies favorables à beaucoup d’oiseaux.

Lire la suite...La retenue de Malijai est l’un des sites qui constituent la Réserve Ornithologique de Haute-Provence. Ce site est intéressant de par sa richesse ornithologique mais également par la présence du Castor d’Eurasie, dont des traces sont régulièrement aperçues aux alentours du barrage.