Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...Malgré le caractère emblématique de cette espèce inféodée à la montagne et son caractère patrimonial, la chasse du Tétras lyre est à nouveau proposée par la Préfète des Hautes-Alpes dans une consultation publique qui se tiendra jusqu’au 26 avril 2021 sur le site de la Préfecture des Hautes-Alpes.

Lire la suite...Dans le cadre de l’événement bisannuel La Nuit de la Chouette, organisé par la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) en partenariat avec l’Office Français de la Biodiversité, nous avons réalisé une animation scolaire sur les rapaces nocturnes.

Avec la fonte des neiges vieLire la suite...nt le moment de localiser notre population de Tétras lyre, espèce de Galliforme emblématique des Alpes.

Lire la suite...Dans le cadre de l'Observatoire de la Durance, et en partenariat avec le SMAVD, la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur réalise depuis 2016 des suivis périodiques de 4 espèces emblématiques de la Durance : la Sterne pierregarin, l'Hirondelle de rivage, le Guêpier d'Europe et le Petit gravelot. D'autres espèces à enjeux sont recensées de façon plus ponctuelles, telles que les Ardéidés en 2017 ou encore le Blongios nain en 2019.

Lire la suite...Le tribunal correctionnel de Gap a rendu sa décision, ce vendredi 12 mars, dans le médiatique procès dit de “la queue de loup”. Le président du Département des Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard a écopé d'une amende délictuelle de 10 000 euros dont 5000 euros avec sursis, pour “détention, transport, offre ou cession d'une partie d'une espèce protégée”. Il avait, en février 2020, offert une queue de loup comme cadeau de départ de l'ancienne préfète haut-alpine. Le président du Département des Hautes-Alpes devra également verser 600 € à plusieurs associations constituées parties civiles dont la LPO.

Lire la suite...La LPO organise des permanences pour sensibiliser les pratiquants d'activité de pleine nature qui se rendent dans la RNR Partias (hameau des Combes) pendant les vacances scolaires.

Les randonneurs à ski et en raquettes sont nombreux à se rendre sur la Réserve Naturelle Régionale des Partias. Les stations de ski de piste étant fermées, la fréquentation des pratiquants en itinérance est à la hausse (randonneurs à ski et en raquettes).

Nos 2 volontaires en service civique et des bénévoles se relaient chaque jour pour expliquer l'impact des activités de pleine nature sur la faune sauvage pendant la saison hivernale.

Si vous souhaitez contribuer à cette action de sensibilisation (qui a lieu du 21 février jusqu’au 8 mars 2021), écrivez-nous à hautes-alpes@lpo.fr

 

Par ailleurs, le suivi des traces faites par les skieurs est plutôt encourageant puisque 6 traces sur plus d'une centaine ont franchi les cordages délimitant les zones d'hivernage du Tétras lyre. 6 de trop, mais la grande majorité des skieurs respecte les zones balisées !

Lire la suite...Début février, nous avons profité d’une belle journée ensoleillée pour mener diverses actions pour la gestion de la Réserve Naturelle Régionale des Partias : relevés de pièges photographiques, rencontre avec les visiteurs de la réserve dans leurs activités de loisir pour les sensibiliser à un respect du milieu naturel, notamment sur la zone protégée des tétras lyre après le Col de la Trancoulette… mais aussi formation des volontaires en service civique à l'utilisation du DVA et conduite à tenir en cas d'accident !

 

Pour cette année 2021, nos deux volontaires en service civique sont Fanny et Naomi qui œuvrerons avec Vanessa et les bénévoles sur la RNR.

 

Lire la suite...Quel regard des habitants sur la Réserve naturelle régionale des Partias ?
Dans le cadre de la concertation citoyenne pour la gestion de la RNR des Partias, soutenue par la Fondation de France, un diagnostic de son état d’ancrage sur le territoire a été mené durant l’hiver 2019-2020. L’objectif : mieux comprendre l’état du lien établit entre les habitants et cet espace protégé.

Lire la suite...Au cours du mois de septembre, nous avons effectués le suivi des pins Cembro plantés en 2018 dans la réserve naturelle des Partias. Sur 3000 pins plantés, 300 sont suivis. Sur chacun 12 paramètres sont enregistrés afin de suivre leur évolution au cours des premières années. Au bout de 2 ans, nous pouvons relever des chiffres intéressants : 72% des plants ont survécu et 28% sont parfaitement sains.

Le mLire la suite...ardi 06 octobre 2020, nous avons accueilli les éco-délégués du lycée de Briançon dans la réserve naturelle des Partias, première action dans le cadre du projet «  Biodiversité et climat : s’adapter, fuir ou disparaitre ? – J’agis pour la biodiversité ! » qui sera mené durant l’année scolaire 2020/2021 grâce au soutien de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur aux démarches de développement durable en faveur des lycéens.