Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Pose de nichoirs aux étangs de Sauvebonne © Marion FouchardLe site des étangs de Sauvebonne est une zone humide façonnée par l'Homme qui présente une mosaïque d'habitats favorables à l'avifaune : des milieux ouverts bénéfiques pour l'alimentation et des milieux forestiers et fermés protecteurs pour la nidification. 89 espèces d'oiseaux ont déjà été contactées sur le site lors des prospections réalisées dans la cadre de l'état zéro du plan de gestion.

Une étude réalisée entre 2013 et 2018 montre que, sur le long terme, 1 espèce d'oiseau sur 3 est en déclin, chiffre qui touche particulièrement les espèces les plus communes. Une des causes de cette décroissance est la destruction des habitats qui limite les zones de nidification. La majorité des oiseaux communs est cavernicole, c'est-à-dire qu'ils nichent dans des cavités tels que les arbres morts, les grottes ou le vieux bâti. Or ce sont des habitats qui tendent à disparaître par l'urbanisation croissante et le déboisement. Un moyen simple de favoriser la nidification et de substituer les sites naturels détruits est la pose de nichoirs adaptés.

Ainsi, les 8 février et 11 mars 2021, Joseph Burner, bénévole du groupe local de Hyères les Maures, ainsi que Lise, « Ambassadrice biodiversité » au sein de la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur ont posé 17 nichoirs sur le site du Refuge LPO Étangs de Sauvebonne. Plusieurs types de gîtes ont été installés afin d’accueillir un maximum d'espèces : des nichoirs semi-ouverts pour le rouge-goerge et les bergeronettes, des nichoirs avec un trou d'envol de 28 à 32 mn pour les mésanges, des nichoris avec un trou d'envol de 65 mn pour les Petit Duc, Rollier d'Europe et pour finir des nichoirs adaptés aux chouettes.

Nichoir aux étangs de Sauvebonne © Marion Fouchard

Un suivi de la colonisation des nichoirs sera réalisé au printemps et à l'automne 2021."