Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Jardin de Claret Toulon © Charlotte SpringauxAvec une véritable volonté de rendre accessible la nature à tous et de s’impliquer dans la sauvegarde de son patrimoine naturel, la ville de Toulon s’est associée à la LPO Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2021, dans le cadre du programme Refuge LPO©. Afin d’améliorer les connaissances sur la biodiversité des sites et de conseiller la commune dans la préservation de ses écosystèmes, la LPO PACA réalise des passages d’inventaires sur l’avifaune et les invertébrés sur plusieurs parcs urbains sélectionnés.

Cette année, le premier inventaire s’est déroulé le 15 avril sur les Jardins de Claret, de Tourville et des Pins, situés dans la partie Ouest de Toulon. Lors de ces passages, 17 espèces ont étés observées ou entendues, dont 5 espèces de papillons de jour.

Tous les sites prospectés ne sont pas égaux en termes de potentiel d’accueil pour la biodiversité. La richesse en espèces d’un site à l’autre est donc très différente. Le Jardin des Pins, site le plus petit des trois parcs urbains prospectés est le moins riche avec uniquement 4 espèces communes d’oiseaux observées. Toutefois, les deux espèces de papillons de jour qui ont été trouvées sont intéressantes, notamment le Marbré de Cramer qui fréquente habituellement les lieux chauds et fleuris, comme les friches sèches et le vulcain qui est quant à lui plus abondant à partir du mois de mai.

Malgré l’absence d’habitats favorables pour ces papillons sur le jardin même, nous pouvons penser que certaines zones situées à proximité, comme les jardins des maisons environnantes, bénéficient de conditions favorables au développement des papillons (telles les prairies enherbées et la présence de plantes indigènes). Marbré de cramer © Charlotte Springaux

Sur ces parcs urbains de petites tailles : Fauvettes, Moineaux, Pinsons, Mésanges et Rougequeues, cohabitent avec les Pigeons et Tourterelles, sans oublier les Chardonneret élégants. On peut également y apercevoir des espèces littorales comme les goélands leucophées qui stationnent sur le bâti, parfois accompagnés de jeunes encore immatures en ce milieu de printemps. L’étalage des inventaires sur l’année permettra de recenser d’autres espèces et de mieux définir le statut de reproduction de celles déjà recensées.

Enfin, et en complément de ces actions, des animations nature sont également programmées tout au long de l’année. Destinées aux amateurs comme aux personnes expérimentées, ces balades animées par une animatrice de la LPO mettent en valeur les espaces naturels et parcs de la commune et contribuent à la sensibilisation de la population urbaine à la préservation de la biodiversité. La ville de Toulon poursuit également son engagement dans le programme Refuges LPO© avec la labélisation de 11 établissements supplémentaires au cours de l’année, qui viendront s’ajouter aux écoles et aux parcs urbains déjà labélisés.

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analyse
Permet de recueillir des données sur la navigation du visiteur
Google
Accepter
Décliner
Facebook
Accepter
Décliner
Quantcast
Accepter
Décliner
Statistiques
Permet au site web d'obtenir des données sur le comportement des visiteurs à des fins statistiques.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Autres
Quantcast
- Il spécifie un identifiant unique pour la session. Cela permet au site web d'obtenir des données sur le comportement des visiteurs à des fins statistiques.
Accepter
Décliner