Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...A l'occasion d'une visite de tours operateurs venus des quatre coins du monde pour découvrir la Région Sud dans le cadre du salon international "Rendez-vous en France", la LPO PACA a présenté le 15 mars dernier les espèces visibles au cœur du Parc naturel régional du Verdon.

Lire la suite...Une promenade familiale forestière et paysagère qui offre de beaux points de vue sur le Blayeul et les sommets environnants, ainsi que des points de vue au-dessus de la cime des arbres offrant une vue dégagée pour l’observation des oiseaux.

Lire la suite...Voici une très belle balade parcourant des milieux différents: pâturage, forêt de montagne, falaises, où l’on peut observer de nombreuses espèces avec, en prime, une magnifique vue panoramique lors de notre arrivée sur les crêtes.

Lire la suite...Dans la vallée du Bès et à proximité du sommet du Blayeul, vous trouverez le gîte de Flagustelle où Patrick et Alix vous accueillent dans l'ancienne école.

Lire la suite...Donnons un petit coup de pouce à la nature. Tous les ans, durant les mois de février et mars, crapauds, grenouilles, tritons et salamandres quittent les forêts où ils ont passé l'hiver à l'abri du froid, terrés au fond d'un trou ou d'une mare. Quelques millions d'amphibiens rejoignent les zones humides qui les ont vu naître pour s'y reproduire à leur tour : c'est la période de la migration.

Lire la suite...Le 19 janvier 2019, Léo est découvert emmêlé dans le filet d'une clôture à mouton électrifiée par des éleveurs. Secouru par un agent de l'Office National des Forêts, il est transporté par une bénévole de la LPO à la clinique vétérinaire de Saint-Maximin où il reçoit les premiers soins puis au Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage pour réhabilitation.

Lire la suite...Le col de l’Espinouse, avec ses milieux cultivés bordés de haies et ses landes arbustives rocailleuses, offre la possibilité d’apercevoir un grand nombre d’espèces d’oiseaux, dont la fameuse Pie-grièche méridionale.

Lire la suite...Le printemps est sans conteste la meilleure période de l’année pour observer un grand nombre d’espèces : la majorité des animaux est en phase de reproduction et l’activité est à son maximum : chants, parades, nourrissage des jeunes, marquages de territoires permettent de multiples et intéressantes observations.

Lire la suite...Les oiseaux sont considérés comme des bio-indicateurs de l’état des milieux. Grâce au programme de Suivi temporel des oiseaux communs (STOC)a, mis en place par le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), depuis 1989 nous pouvons nous représenter l’état de santé des populations des espèces présentes sur le territoire national métropolitain. Au-delà de l’analyse des résultats réalisée par le MNHN, il est intéressant d’examiner la situation des espèces en régression en fonction de leurs habitats, mais également au regard de leurs régimes alimentaires.