Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Martinet noir en vol © Aurélien AudevardAvez-vous remarqué que les Martinets noirs (Apus apus) ont déjà déserté des colonies ? Dans le sud de la France, ce départ pour les quartiers d’hiver débute à la fin de la deuxième décade de juillet et se poursuit jusqu’à la mi-août environ.

Migrateur transsaharien, le martinet noir hiverne en Afrique centrale et du Sud. Il passera toute l'année en vol jusqu'à l'année prochaine : non seulement ses activités diurnes ont lieu dans les airs, aussi bien la toilette que l’accouplement, mais il y passe également la nuit ! Le martinet est complètement adapté au milieu aérien. 

Au sein d'une même colonie, les martinets noirs ont un comportement relativement synchrone : cela signifie que la migration postnuptiale (suite à la ponte et à l’élevage des jeunes) commence en même temps pour tous les individus dès l’élevage des jeunes terminé, dès la sortie du nid !

Passer l’hiver en Afrique permet non seulement aux martinets de fuir les températures trop froides, mais aussi de maintenir leur régime alimentaire spécialisé composé d’insectes volants absents chez nous en hiver. Le voyage migratoire des martinets peut faire plus de 10 000 km. Avant de retrouver leur nid pour se reproduire et de refaire apparition dans nos villages.

Migration

Le Martinet noir