Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...Face à l'inquiétude justifiée des bénévoles LPO Ecrins-Embrunais de voir les crapauds remontant de la pisciculture vers les hauteurs de Réotier se heurter à la bâche infranchissable sur le chemin de retour, le crapaudrome a été démonté.

Le site dit de la Fontaine pétrifiante à Réotier (Hautes-Alpes) accueille une importante population de Crapauds communs/épineux (Bufo bufo/spinosus). Lors de la migration nuptiale au début du printemps, les crapauds issus des alentours transitent vers les mares pour se reproduire.
Lors de ces déplacements, les crapauds sont contraints de traverser la route départementale bordant le site de reproduction, engendrant une forte mortalité routière des crapauds.
Depuis 2016, la LPO PACA avec le groupe Ecrins-Embrunais réalise une opération de sauvetage routier coordonnée (de même à Pelleautier depuis 2013) : une partie des crapauds trouvés vivants sur la route sont sauvés par des volontaires qui les ramassent pour les faire traverser.

Lire la suite...En 2019 et 2020, le Département des Hautes-Alpes, la commune de Réotier et la LPO ont installé un crapaudrome : une bâche / barrière pour tester si le projet de crapauduc envisagé prochainement serait efficace car il devra â terme canaliser les amphibiens sur une relativement longue distance vers un tunnel sous la route. Le sauvetage était toujours assuré par les bénévoles de la LPO en parallèle du dispositif expérimental.

Dans le contexte des mesures de confinements prises au printemps 2020, les bénévoles ont été contraints d'arrêter la surveillance de la migration des crapauds mi-mars.
Les crapauds étant dans la phase post-nuptiale pour un certain nombre d'entre eux (la saison de reproduction est généralement « explosive » et dure une à deux semaines), les bénévoles craignaient que ceux qui remontent de la pisciculture vers les hauteurs de Réotier ne se heurtent à la bâche infranchissable sur le chemin de retour et s'épuisent pour trouver un passage. Ne pouvant être présent sur site chaque soir, une opération de démontage du dispositif a été mené en urgence.
Les crapauds vont pouvoir tranquillement retourner dans leur site d’estivage où ils se sédentariseront et mèneront une vie solitaire.

Fin du rassemblement des crapauds, dispersez-vous messieurs dames !!

Lire la suite...Le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) et l’Office français de la biodiversité (OFB) co-organisent une série de webinaires sur la thématique « Nature en ville et biodiversité ». De fin mars à début juillet, 7 présentations seront proposées pour comprendre les enjeux de la préservation de la biodiversité et les pistes de solutions qui commencent à être mises en œuvre localement.

Lire la suite...

Cette année 2019/2020 la LPO PACA intervient dans le cadre du dispositif « Ensemble en Provence » développé par le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône qui permet l’accès, pour des publics prioritaires, à des actions culturelles, sportives et environnementales favorisant la cohésion sociale et l’épanouissement du plus grand nombre.

Lire la suite...En cette période de confinement obligatoire, la LPO invite la population à prendre part à l’observation et au recensement de la faune sauvage. Que vous habitiez en ville ou à la campagne, peu importe... Tout le monde peut participer à l’opération depuis son jardin ou sa fenêtre... Explications.

Lire la suite...Un vétérinaire, Alain Moussu, bien connu des membres de la LPO puisqu'il a été le président fondateur de la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur, en appel à un autre mode de relation avec les animaux. La crise du Covid-19 serait, selon lui, une opportunité pour nous engager pour la protection de la faune sauvage, comme nous portons affection pour nos animaux de compagnie.

Lire la suite...En région Provence-Alpes-Côte d'Azur la LPO porte la voix de plus de 3800 adhérents, 3800 adhérents qui ont dit non, 3800 adhérents qui ont gagné un nouveau combat en suspendant cinq arrêtés préfectoraux autorisant 71 battues au renard dans les Hautes-Alpes, alors même que les scientifiques nous alertent sur le fait que la disparition du monde sauvage facilite les épidémies.

Lire la suite...Alors que les jonquilles sortaient sans frilosité de l'hiver le plus chaud que l'on ait connu depuis la création de la météo, le confinement s'est imposé à chacun d'entre nous. La LPO a non seulement mesuré les conséquences potentielles de la pandémie mais elle les a anticipées.

Lire la suite...Les oiseaux du Château de l'Escarelle vous attendent nombreux le 21 mars, pour célébrer le retour du printemps ! À cette occasion, assistez au relâcher d'un Faucon Hobereau, soigné par le Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage de Buoux, qui prendra son envol afin de retrouver la liberté (sous réserve de conditions météorologiques favorables) !

Lire la suite...Ce mardi 10 mars 2020, en partenariat avec le Conseil départemental du Var, nous sommes partis rechercher la Chouette de Tengmalm au sein de l’Espace Naturel Sensible (ENS) du Mont Lachens. Malgré le froid, la pleine lune et le faible vent offraient en effet des conditions idéales pour entendre cette petite Chouette de montagne.

Lire la suite...Les scientifiques présentent un nouveau plan en dix étapes pour réformer la politique agricole commune de l'Union Européenne et lutter contre le déclin de la biodiversité et les crises climatiques.