Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...Ce matin du samedi 6 avril se sont près de 300 personnes qui s'étaient données rendez-vous sur l'île de la Barthelasse à Avignon, pour réclamer des moyens financiers afin que le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage de Buoux rouvre ses portes.

Lire la suite...Partir sur les traces de la loutre et du castor au bord du Rhône, admirer le bal des libellules au lac du Paty, guetter la grenouille coquine dans la forêt du Groseau, bivouaquer sur le Ventoux … Ces expériences, ce sont celles que vous propose ce programme préparé par le Conseil départemental et ses partenaires.

Lire la suite...Donnons un petit coup de pouce à la nature. Tous les ans, durant les mois de février et mars, crapauds, grenouilles, tritons et salamandres quittent les forêts où ils ont passé l'hiver à l'abri du froid, terrés au fond d'un trou ou d'une mare. Quelques millions d'amphibiens rejoignent les zones humides qui les ont vu naître pour s'y reproduire à leur tour : c'est la période de la migration.

Lire la suite...Le 19 janvier 2019, Léo est découvert emmêlé dans le filet d'une clôture à mouton électrifiée par des éleveurs. Secouru par un agent de l'Office National des Forêts, il est transporté par une bénévole de la LPO à la clinique vétérinaire de Saint-Maximin où il reçoit les premiers soins puis au Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage pour réhabilitation.

Lire la suite...Le printemps est sans conteste la meilleure période de l’année pour observer un grand nombre d’espèces : la majorité des animaux est en phase de reproduction et l’activité est à son maximum : chants, parades, nourrissage des jeunes, marquages de territoires permettent de multiples et intéressantes observations.

Lire la suite...La vie sauvage est en grave danger, mais nous pouvons, ensemble, atténuer les menaces qui pèsent sur elle. À l’occasion de la première journée mondiale de la vie sauvage en ce 3 mars 2019, participez à travers cet appel aux dons à la connaissance et à la préservation des hirondelles et des martinets. Avec 8 espèces différentes dans notre région, ces oiseaux sont l’object d’actions de découverte, d’études et de préservation par la LPO Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Lire la suite...De 2014 à 2018, la CNR (Compagnie Nationale du Rhône) et le réseau LPO de la vallée du Rhône ont noué des partenariats territoriaux visant à développer des actions spécifiques en faveur des espèces emblématiques du fleuve. Aujourd’hui, sur la base des ambitions partagées de conciliation des usages et de gestion équilibrée des milieux, la LPO et la CNR ont atteint leurs objectifs communs dans le cadre d’un parte-nariat pluriannuel à l’échelle du fleuve Rhône.

Lire la suite...Accompagnés de naturalistes chevronnés, partez à la rencontre des rapaces nocturnes qui peuplent nos forêts. Organisée conjointement avec la Fédération des Parcs naturels régionaux de France, la 13e nuit de la Chouette est le rendez-vous incontournable pour petits et grands pour partir à la découverte des rapaces nocturnes mais aussi des richesses de la nature.

Lire la suite...Suite à l'annonce de la fermeture du Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage de Buoux, les médias de la région ont été mobilisés afin d'informer le grand public sur la situation dramatique que connait le centre acuellement. A travers ce reportage, diffusé durant le journal télévisé de France 3 Provence-Alpes le 12 février dernier, François Grimal, Président de la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur et Aurélie Amiault, Responsable du centre, témoignent sur les difficultés rencontrées face au manque de soutien financier de l'État.

Lire la suite...Ce centre basé à Buoux dans le Vaucluse accueillait chaque année près de 1500 oiseaux et des petits mammifères, tels que les écureuils et les hérissons. Il fermera ses portes en février. Propriété du Parc naturel régional du Luberon et géré par la LPO Provence-Alpes-Côte d’Azur, cet établissement avait acquis un très grand professionnalisme pour les soins sur la faune sauvage en lien avec des vétérinaires. Le savoir-faire des permanents en matière de médiation, entre la faune sauvage et les habitants de la région, était reconnu par tous.