Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...Il existe une grande diversité de coronavirus chez les mammifères, humains compris, et chez les oiseaux. Le coronavirus responsable du covid-19 chez les humains n’est pas présent chez les chauves-souris et nous espérons que les coronavirus présents chez les humains ne sont pas transmissibles aux chauves-souris.

Lire la suite...Le jeudi 28 novembre 2019, les enfants de la classe de CM1 de Madame Cometto (Ecole de l’Almanarre) ont participé à une sortie d’observation des oiseaux sur le site des Vieux Salins d’Hyères. Durant cette sortie les enfants ont pu observer les oiseaux présents en période hivernale (oiseaux hivernants) grâce à des jumelles et une longue vue mises à leur disposition. C’est avec plaisir que nous avons reçu le compte rendu de la classe agrémenté de photos de cette sortie, partagé dans leur journal "Le Phenix de l'Almanarre" que nous avons souhaité partager avec vous.

Lire la suite...

En lien avec VINCI Autoroutes réseau ASF, la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur réalise le suivi de trois ouvrages de franchissement (éco-ducs) situés sous l’A7 et l’A9. Sur deux années de suivis au piège-photographique, un total de 7118 observations a pu être réalisé.

Lire la suite...En lien avec le Parc naturel régional des Alpilles et Entomia, certains groupes d’insectes bioindicateurs sont étudiés en lien avec le changement climatique et la gestion des habitats naturels remarquables : les papillons de jour, les orthoptères, les libellules et les coléoptères. Les stations de suivi sont représentatives de la diversité des habitats du parc des Alpilles : pelouses sèches riches en annuelles et bulbeuses, garrigue à romarin, mattoral à genévriers, formation à genêt épineux des crêtes ventées, prairie de fauche mésophile, prairie humide, coussoul de Crau, etc.Le premier chronoinventaire des papillons de jour début avril a totalisé 22 espèces dont les patrimoniales Diane et Proserpine.

Lire la suite...Dans le cadre d’une convention de partenariat pluriannuelle, un refuge LPO est en cours de création sur le site de l’Hôpital Renée Sabran. Construit à la fin du XIXe siècle, au bord de la Méditerranée, sur la Presqu’île de Giens, cet hôpital déploie ses activités - chirurgie orthopédique, réadaptation physique et respiratoire, gériatrie - au sein d’un parc arboré de 30 hectares, dont une partie en bois classés.

Lire la suite...Le changement climatique observé depuis environ 150 ans n’est pas la cause majeure de la dégradation récente de la biodiversité. Une étude récente menée sur plus de 8 000 espèces menacées selon la liste rouge de l’Union Internationale de Conservation de la Nature montre en effet que les causes largement dominantes de leur déclin actuel sont la surexploitation des espèces sur les continents comme dans les océans, l’agriculture, l’élevage, de nombreuses modifications des sols par la déforestation et l’urbanisation, et les espèces invasives (Maxwell et al., 2016).

Lire la suite...La  LPO PACA a bien entendu suspendu toutes ses activités de formations naturalistes sur le terrain et nous ne pourrons pas cette année animer le stage Initiation chants d’oiseaux qui remporte toujours un franc succès.

Ce printemps confiné à la maison reste cependant est très bonne occasion de nous exercer à l’identification des chants d’oiseaux commun. Voici quelques liens vers des quiz, des applications ou des ouvrages pour vous exercer à la reconnaissance auditive des espèces.

Lire la suite...Avec le confinement, l'intensité sonore en centre-ville a baissé de 80 %, laissant entendre le chant des oiseaux. L'occasion de mieux les recenser et d'en déduire l'impact de l'Homme et de ses bruyantes activités sur la faune aviaire.

Lire la suite...Cet oiseau au regard rouge écarlate vit et se reproduit au cœur des boisements inondés des marais. Il est actif au crépuscule et à l’aube, où il pêche dans la pénombre. Immobile, il attend le passage d'une proie qu'il harponne de son bec, secoue vigoureusement pour l’étourdir et l'avale la tête la première. Après avoir subi une forte diminution en France et dans toute l’Europe, causée par la disparition des zones humides, le Bihoreau gris semble reprendre désormais des couleurs.

Lire la suite...Avec 86 espèces pour 2523 oiseaux contactés, ce comptage a été marqué par une belle diversité et des arrivées de migrateurs. Les laro-limicoles quant à eux, se positionnent près des colonies habituelles.