Restez informé

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Lire la suite...La  LPO PACA a bien entendu suspendu toutes ses activités de formations naturalistes sur le terrain et nous ne pourrons pas cette année animer le stage Initiation chants d’oiseaux qui remporte toujours un franc succès.

Ce printemps confiné à la maison reste cependant une très bonne occasion de nous exercer à l’identification des chants d’oiseaux commun. Voici quelques  liens vers des quiz, des applications ou des ouvrages pour vous exercer à la reconnaissance auditive des espèces.

Lire la suite...Quelle était la faune observée par les habitants de la grotte Cosquer située dans les Calanques de Marseille ? Depuis combien de temps la Marouette ponctuée vient-elle sur les rives de l’Etang de Berre ? L’originalité des paysages est-il favorable à la richesse en espèces ? Dans ce texte de Benjamin Kabouche et d’Aurélie Jouhanet, les auteurs nous dressent une brève histoire des relations entre la faune et les variations climatique depuis le Pléistocène jusqu'à l’Anthropocène. Ce texte est issu de l’ouvrage : la Faune des Bouches-du-Rhône.

Lire la suite...Le cœur des collines bordant le fleuve Var abrite des endroits insolites appelés les « vallons obscurs ». Il s’agit d’un système de canyons et de ravins creusés dans une roche particulière (le poudingue). En ces lieux, le contraste avec l’extérieur est saisissant puisqu’il y fait sombre, humide et frais toute l’année. Ces conditions particulières permettent à une végétation montagnarde et subtropicale de se développer tout proche de la mer Méditerranée. Situés en zone urbaine et périurbaine, les vallons obscurs forment un abri idéal pour la biodiversité. Les versants et les canyons étroits sont peu accessibles et résistent à l’urbanisation.

Lire la suite...Avec la création de trois parcs de panneaux photovoltaïques sur trois sites localisés de la commune de Simiane-la-Rotonde (04), l’entreprise Sonnedix a sollicité la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur afin d’installer un protocole de suivi à moyen terme sur des taxons sensibles aux changements environnementaux.

Lire la suite...Le Tournepierre à collier picore, sonde, pousse, ou retourne tous les éléments de l’estran notamment les cailloux ou les algues à la recherche de crustacés, de mollusques ou de vers. Après avoir passé l’hiver en Afrique de l’ouest, il rejoint actuellement l’Alaska, le nord-est du Canada et le littoral arctique du Groenland jusqu’à la Sibérie pour s’y reproduire. Pour réaliser cette prouesse, la présence de zones de halte migratoire devient une nécessité vitale. Gérés par la Métropole, les salins d’Hyères où cet individu a été photographié, fournissent la plus grande quiétude aux migrateurs épuisés.

Lire la suite...Le mouvement était déjà perceptible dans le précèdent numéro. La diversification des sujets, des espèces, des problématiques, s’intensifie. Il est question dans ce numéro, d’hirondelles, d’élagage, de biodiversité, de peinture, de nichoir, de formation, d’UICN, de colloque, de LIFE, et la liste n’est pas exhaustive. Elle est le reflet du dynamisme local entre nos structures et d’une réelle évolution des mentalités.

Lire la suite...Vous avez moins de 26 ans et vous souhaitez vous engager auprès de la faune sauvage en détresse ? Nous proposons deux missions de volontariat en service civique au sein de notre centre de sauvegarde de la faune sauvage en région Provence-Alpes-Côte d’Azur ! 

Lire la suite...Pour participer à l’effort collectif de préservation des ressources naturelles et de la biodiversité, la Ville d’Hyères et la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur se sont associées en 2019 pour la gestion et la valorisation d’un nouveau site : les étangs de Sauvebonne. À l’image des prairies humides de la Lieurette, ce dernier a rejoint le programme Refuge LPO© en juillet 2019.

Lire la suite...Le programme Nature 2050  lutte contre le changement climatique et l’érosion de la biodiversité en France à travers la mise en œuvre de solutions fondées sur la nature et leur suivi à l'horizon 2050. A consulter, le rapport annuel 2019 présente leurs actions concrètes permettant de s’adapter aux changements climatiques qui impactent nos territoires.

Lire la suite...Dans le cadre du protocole national d’acquisition des données sur les rhopalocères et les zygènes mené par le Museum National d’Histoire Naturelle de Paris, la deuxième session de chronoventaire au Château de l’Escarelle s’est déroulée le 14 avril 2020.